LNB – JJH termine sa saison

JUDO JURA TERMINE BIEN SA SAISON MAIS RATE LE PODIUM DE PEU
Pour son dernier match de l’année, la première équipe de Judo Jura s’est fait peur samedi à domicile mais a réussi à passer l’épaule face à une toute petite équipe de Carouge. Les Jurassiens se sont inclinés 6-4 au match aller mais ont su se reprendre et renverser la vapeur pour l’imposer 8-2 au retour, l’emportant au score final de la double-confrontation. L’équipe termine le championnat à la quatrième place.


Le scénario semblait pourtant prendre des allures de cauchemar à la Blancherie à l’issue du match aller. Les Genevois s’étant déplacés avec seulement trois combattants de qualité, soit le minimum syndical pour ne
pas être déclarés perdants par forfait, ils n’avaient pas le droit à l’erreur. Mais paradoxalement, la pression a semblé plus grande encore sur les épaules des Jurassiens, timorés au match aller et qui ne parvenaient pas à
remporter le moindre combat. Score final 4-6, Judo Jura n’empochant que les points des catégories « forfait »,en -66kg et en -73kg.


Heureusement, l’ajustement tactique du coach Gilles Bernasconi, qui décidait de lancer Jean Canzanella à la place de Loïc Marmillod en -81kg, s’est avéré payant. Le Delémontain a fait parler la poudre et s’est imposé
par ippon sur une projection spectaculaire. Remobilisé par cette victoire, Bastien Beuchat parvenait ensuite à prendre sa revanche en -90kg, également par ippon, pour sceller le score à 8-2.


Avec une victoire partout mais devant au décompte final des points, Judo Jura peut s’estimer satisfait de cette dernière rencontre de la saison, même si elle ne permet pas d’accrocher la troisième place du championnat. Dans le même temps, l’équipe de St-Gall en effet est parvenue à ramener deux points défensifs de son duel face au leader Cheseaux, qui avait laissé plusieurs titulaires au repos. Il aurait dès lors fallu aux Jurassiens deux larges victoires pour pouvoir les dépasser.


Judo Jura 1 termine donc la saison quatrième de LNB, un bilan mitigé mais qui reste positif, et qui assure, grâce à une place dans la première moitié du classement, un calendrier favorable pour l’exercice 2020.

Article : Pierrik Jordan

 

Presse


Prochains évènements

Archives des articles