LNA 2017 – Tour 1 – Revue de presse et compte rendu

Très belle entame de Judo Jura !

Ce samedi, Judo Jura Homme effectuait son grand retour en Ligue Nationale A du championnat suisse par équipes. Ils accueillaient dans leur dojo de la Blancherie l’équipe tessinois du Judo Team Ticino, également néo-promue, et contre laquelle les jurassiens restaient sur une victoire serrée (8-6) aux finales de promotion 2016.

Cette rencontre était déjà extrêmement importante en vue du classement final de la saison. Il s’agissait de marquer des points contre l’une des équipes les plus « prenable » dans cette ligue très relevée. L’objectif initial fixé par le coach Gilles Bernasconi était de marquer 4 points.

Mais l’euphorie de retrouver la LNA a fait son effet, et la première rencontre s’est soldée par une large victoire jurassienne, 12 à 2. Au match retour, les tessinois se sont remobilisés, mais Judo Jura a encore su passer l’épaule, avec une seconde victoire 8 à 6.
Au terme de la double-confrontation, Judo Jura empoche donc 5 points (3 pts à l’aller, 2 au retour). Ce résultat est donc extrêmement positif et permet d’entrer de plein pied dans cette nouvelle saison.

Avec 13 judokas à la pesée, Judo Jura maintien une bonne moyenne de présence de l’effectif. À noter les absences de Jamel Ben Rejeb (blessé à l’épaule) et de Naime Hadji, combattant important absent pour une urgence familiale, le genre d’élément avec lesquels une équipe amateur doit savoir composer. L’équipe jurassienne a affiché une belle volonté et une bonne forme pour cette reprise devant son public, à la Blancherie.

En face, le JT Ticino présentait une équipe complète mais privée de quelques-uns de ses titulaires habituels.

C’est Bastien Beuchat (-90kg) qui a ouvert le bal, face au redoutable Elia Guzzi. Ne parvenant pas à imposer sa garde face à cet adversaire vif, puissant et ne commettant pas d’erreur, il s’est vu infliger trois pénalités, synonymes de défaite.

Ensuite, Brice Tisserand (+100) a marqué rapidement dans son combat, avant de se relâcher et de se faire rejoindre. Il a cependant su reprendre son combat en main et s’est imposé au sol, sur immobilisation.

Puis Bastien Milani (-66) s’est montré bien en jambes face à un jeune adversaire difficile à manœuvrer. Dominateur mais ne parvenant pas à marquer de valeur, il a du attendre le golden-score (prolongation en mort subite) pour s’imposer.

Dans la foulée, Pierrik Jordan (-73), est allé chercher solidement une bonne victoire au bout du temps, après être parvenu à marquer un waza-ari en milieu de combat sur un contre.

Après ce combat venait le tour de Jean Canzanella, aligné exceptionnellement en -100kg. Ce dernier ne s’est pas attardé, plaçant une belle technique de sacrifice, un Tomoe-nage, pour marquer waza-ari. Et Jean d’enchaîner directement au sol, immobilisant son adversaire pour s’assurer la victoire.

Ensuite, Timothée Fettrelet (-60) est parvenu à se montrer dominateur et solide face à un adversaire qu’il connaissait bien. Mais il a du attendre le golden-score pour enfin marquer un waza-ari sur une technique de jambe placée dans le bon timing.

Finalement, Loïc Marmillod (-81) a parachevé la victoire de Judo Jura en s’imposant face à un opposant jeune mais très fort physiquement. Loïc a parfaitement su garder son sérieux à la garde pour infliger trois pénalités avant la fin du temps réglementaire.

Après cette belle victoire, Judo Jura a légèrement modifié sa composition d’équipe en vue du match retour, le coach décidant notamment d’aligner Julien Christe à la place de Jean Canzanella, et d’accorder sa chance au jeune Cem Kiran en -66kg. En face, le Tessin procédait lui aussi à quelques changements.

Aligné dans sa catégorie des -90kg, Julien Christe a bien débuté mais s’est cependant vu contraint à un abandon suivi d’une petite visite aux urgences pour se faire recoudre l’oreille droite, entaillée lors d’une séquence au sol.

Bastien Beuchat (+100) ne s’est cette fois-ci pas éternisé. Profitant d’une erreur de déplacement de son adversaire, il a marqué Ippon sur un superbe O-soto-gari qui a fait résonner toute la Blancherie.

Pour sa première en LNA, Cem Kiran (-66) n’a ensuite pas démérité, mais a manqué de lucidité et de métier face à un combattant aguerri. Il s’est montré dominateur en début de combat, infligeant rapidement deux pénalités, mais n’a pas su conclure et s’est fait surprendre à une minute de la fin, son adversaire marquant waza-ari et parvenant à conserver son avantage jusqu’au terme.

Pierrik Jordan (-73), opposé au même adversaire qu’à l’aller, a cette fois-ci dû patienter jusqu’au golden-score pour s’imposer chichement sur une pénalité. Face à un adversaire opportuniste, il a su garder sa concentration et rester patient pour ne pas se faire piéger.

Au tour de Brice Tisserand (+100), qui a réussi a marquer deux waza-ari sur deux puissants mouvements de jambe enroulés (« Maki-komi ») est a conservé son avantage sans trop être inquiété.

Malheureusement, en -60, Timothée Fettrelet, face au même adversaire, n’est pas parvenu à réitérer sa victoire du match aller. Il a bien mené rapidement deux waza-ari, mais il n’a pas su porter le coup de grâce et a accusé une grosse baisse de rythme qui a laissé son adversaire revenir dans le match, égaliser à deux waza-ari partout et finalement marquer Ippon à quelques secondes de la fin du temps.

Et finalement, à 6-6, c’est l’habitué des combats décisifs Loïc Marmillod (-73) qui est monté sur le tatami pour tenter d’offrir un deuxième succès à Judo Jura. Et comme souvent, il n’a pas failli, plaçant un énorme Ko-soto-gake pour s’imposer par Ippon (blessant malheureusement sévèrement son adversaire, qui a dû être opéré à Delémont le soir même et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement !)

Situation au classement et calendrier

Vraisemblablement, cette saison, les deux adversaires directs de Judo Jura en bas de classement, en vue d’éviter les finales de relégation, seront leur adversaire du jour, le JT Ticino, ainsi que l’EJ Yverdon, même si ces deux équipes ont de la valeur et qu’il est trop tôt dans la saison pour tirer de réelles conclusions. Reste qu’avec cette bonne entame et la défaite d’Yverdon face à Cortaillod, Judo Jura compte d’emblée 4 points d’avance sur ces deux adversaires.JOP

Presse

Canal alpha (dès 15:5)

Article LQJ 07.02.2017:: PDF File Article LQJ 07.02.2017:: PDF File Article LQJ 07.02.2017:: PDF File Article LQJ 07.02.2017:: PDF File

Prochains évènements

Archives des articles